Santé

Vente des médicaments de la rue:

 

Les marchands de la mort tapent sur nos murs

Le commerce des médicaments est devenu un créneau rentable qui attire de plus en plus des individus même les non moins qualifiés à l’exercer. De ce fait avec la cherté des médicaments vendus dans les officines de pharmacie, les consommateurs n’hésitent pas se ruer vers les médicaments de la rue pour se soigner. Ce fait,  à engendrer le foisonnement  des médicaments contrefaits dans certaines rues de Dakar. Dans certains coins des rues, en bordure des routes de Dakar, des vendeurs ambulants parcourant des maisons, des quartiers pour écouler leurs produits, énervent certains jeunes. « Les commerçants véreux n’hésitent pas à inonder les rues pour écouler ces poisons dangereux pour la santé des populations», a tonné Aliou Sy. Cependant on assiste au Sénégal à l’émergence et à l’expansion des marchés parallèles  des médicaments contrefaits, les vendeurs de médicaments illicites ne se cachent plus, ils viennent vous proposer leurs services   sans gêne, « a déclaré  Samba Niang un réparateur de voiture trouvé à colobane. En effet,    ces  médicaments qui sont  vendus sans notice et dans n’importe quelle  boîte   ont été estimés  à 12 milliards de FCFA, ils proviennent d’importation frauduleuse, de détournement de dons ou des structures sanitaires .Ils  ont pour la plupart du temps  des répercussions négatives sur la santé des populations.  Ils peuvent provoquer de lourdes pertes en vies humaines et  ne sont pas  consommables .Il peut aussi arriver  que ces médicaments soient périmés ou que le dosage ne soit pas respecté. Malgré tout, rien n’est encore fait  par les pouvoirs publics pour endiguer ce fléau dont les conséquences   peuvent être  dramatiques pour les citoyens d’autant plus que ceux qui les achètent   sont à majorité des analphabètes   souvent inconscients du danger qui les guette. Pour sa part, Samba Niang est d’avis qu’il serait important d’asseoir un programme de sensibilisation pour un changement de comportement des populations mais également des vendeurs. « Des mesures adéquates doivent être mises en place pour lutter contre le contrefait au Sénégal mais aussi dans toute l’Afrique.

Mari Claudel

-

 

Santé








Commentaires

Designed by espritcitoyen.com