Agriculture

Sokone - Transformation des produits locaux: bientôt un complexe agroalimentaire

 

D’un coût de 740 millions de FCfa, les travaux du complexe agroalimentaire dureront six mois. Ce complexe appartenant à Amacodou Diouf de « Buur Sine » international sera composé de deux unités de transformation de noix d’anacarde et de mangue.

Le ministre des mines et de l’industrie, Aly Ngouille Ndiaye a procédé, hier, à la pose de la première pierre, en présence du Secrétaire général du gouvernement, Abdou Latif Coulibaly, du préfet Gorgui Mbaye, du maire Moustapha Guèye. Le ministre a rappelé la mise en place d’un fonds de 2,5 milliards de FCfa logé à la Bnde pour soutenir les opérateurs privés qui s’investissent dans la transformation des produits locaux.

En procédant à la pose de la première pierre du complexe agroalimentaire qui sera composé de deux unités de transformation de noix d’anacarde et de mangue d’un coût de 740 millions de FCfa, le ministre  des Mines et de  l’Industrie a remercié le promoteur Amacodou Diouf. M. Diouf est un Sénégalais qui a vécu plus de 30 ans en Allemagne et qui connaît bien ce marché puisqu’il exporte des noix d’anacarde et des mangues dans certains pays européens dont l’Allemagne. « Il a choisi de créer un complexe agro-alimentaire à Sokone, réputée être une importante zone de production de noix d’anacarde. » Pour le ministre, ce projet s’inscrit en droite ligne de ce que le président de la République a demandé dans le Plan Sénégal émergent, à savoir la transformation des produits sénégalais de l’agriculture, de l’élevage, des produits halieutiques et fruitiers. De plus, il a salué l’engagement du promoteur qui a fait un investissement de 740 millions de F Cfa  qui générera 200 emplois dont les 2/3 seront réservés aux femmes. « Ce  complexe va améliorer la chaîne de valeur et rassurer les personnes qui vont faire de la production car le marché est assuré», a-t-il souligné.  Le ministre a indiqué que les travaux dureront 6 mois, en rappelant la mise en place d’un fonds de 2,5 milliards de F Cfa logé à la Bnde. Le maire de la commune de Sokone, Moustapha Guèye, dit Petit Guèye, a indiqué que le complexe agroindustriel comportera une unité de transformation d’anacarde et une unité de transformation de mangue. Selon lui, ce complexe est un grand pas pour le projet Sokone émergent. Il a remercié le promoteur « qui a entendu le message du président de la République ». Le maire de la commune de Sokone a invité le secteur privé à investir dans les terroirs pour générer des emplois et créer de la richesse. Selon Moustapha Guèye, le promoteur a fait une participation active pour un Sénégal émergent. De plus, il a misé sur l’appropriation de ce complexe par les populations qui doivent sécuriser la production d’anacarde pour qu’elle reste sur place.

 

Source: Le Soleil - Webnews

 

Agriculture








Commentaires

Avatar

Lydia Abdelli

Bonjour, Nous somme une entreprise de fourniture de machines et équipements industriels spécialisée dans le conditionnement, le pesage et la manutention. Le projet nous intéresse fort et nous souhaiterions avoir un contact au prés de qui nous soumettrons notre offre de service. Cordialement,

Répondre 08/02/2017 08h56
Designed by espritcitoyen.com