Actualité

Mozambique: le pape préoccupé par les "marginalisés" du sida ...

 

Le pape a terminé vendredi sa visite au Mozambique par un rendez-vous privé avec les "marginalisés" du sida, fléau persistant dans le pays, avant d'être accueilli dans un stade en délire où il a lancé un dernier appel à "la paix" en fustigeant l'esprit de vengeance.

Clameur de joie, courses folles et danses rythmées ont marqué l'arrivée de la papamobile, où se dressait la silhouette blanche du pape, dans un stade d'une périphérie déshéritée de Maputo, la capitale, où 60.000 fidèles ont convergé selon les organisateurs.

Le Mozambique, majoritairement chrétien (qui compte 28% de catholiques), est l'un des pays le plus pauvres de la planète. Malgré leurs très faibles ressources, des habitants sont venus des confins du pays pour représenter leurs diocèses et transmettre ensuite les paroles du pape.

"On ne peut pas penser à l'avenir, construire une nation, une société fondée sur +l'équité+ de la violence", a lancé François aux fidèles lors de cette messe géante, quelques heures avant de s'envoler pour l'île de Madagascar, à l'est du pays, deuxième étape de son voyage.

"Aucune famille, aucun groupe de voisins ni aucune ethnie, encore moins aucun pays n'a d'avenir, si le moteur qui unit (...) se compose de vengeance et de haine", a martelé le pape, qui a dénoncé la planification de "représailles sous des formes apparemment légales".

"Vous avez droit à la paix!", a-t-il lancé, en portugais, à tous ceux qui ont vécu "des histoires de violence, de haine".

La suie de l'article https://www.voaafrique.com/a/mozambique-le-pape-pr%C3%A9occup%C3%A9-par-les-marginalis%C3%A9s-du-sida-et-l-esprit-de-vengeance/5072521.html

 

Actualité








Commentaires

Laisser un commentaire.

Merci de rester courtois. pas d'attaques personnelles, ni d'insultes.

Designed by espritcitoyen.com