Actualité

Mortalla Barzan en guerre contre la maltraitance des enfance

 

Mortalla Barzan est  jeune sénégalais qui a passé son enfance à l’école coranique de daara Daarou Mouhty avant de devenir artiste engagé qui milite pour améliorer les conditions des enfants talibés. Il est auteur d’un single:« la place de l’enfant » qui vise à sensibiliser les autorités et les parents contre la maltraitance des enfants, leurs mauvaise conditions de vie  pour leur retrait de la rue. Avec ce  titre évocateur, il cherche à dénoncer un mal toujours combattu par le défunt guide religieux de la confrérie Tidjane en l’occurrence Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amin. « C’est lors d’une de nos visites à tivaouane que j'ai entendu  Al Amin dire que la place  de l’enfant n’est pas dans la rue, c’est dans les écoles, les foyers et les centres de formation et c’est sa phrase qui m'a inspiré. Raison pour laquelle, je l’ai choisie comme  titre de ma chanson» a-t-il déclaré. Selon lui tous les différents partenaires des enfants ont été cités dans son texte en guise d'encouragement. "De passage, j'ai magnifié le travail des différents partenaires des enfants dans ma chanson en guise d'encouragement afin qu'ils poursuivent le combat entamé. Selon Ndiaye Daara, le jeune artiste est un militant convaincu pour la cause des talibés. « Les autorités peuvent compter sur lui pour mieux lutter contre la mendicité des enfants a-t-il témoigné, indiquant que l’artiste constitue une voie autorisée pour convaincre les parents à retirer leurs enfants de la rue. Son single a été présenté ce 20 novembre à l’occasion de la journée internationale des talibés devant le président de la république, les différentes autorités, partenaires et acteurs pour la cause de l’enfant.

O. NDIAYE

 

 

 

Actualité








Commentaires

Avatar

Ndiaye daara

Excelle.nt merci

Répondre 22/11/2017 15h12
Avatar

Ndiaye daara

Excelle.nt merci

Répondre 22/11/2017 15h12
Designed by espritcitoyen.com