Actualité

Marche républicaine

 

Des millions de manifestants. A 19 heures, selon le décompte du Monde, plus de trois millions de personnes défilaient dans les villes de province. A Paris, même si aucun décompte officiel n'a été communiqué, ils étaient plus d'un million à marcher en hommage aux victimes des attaques terroristes qui ont fait dix-sept morts entre mercredi et vendredi en région parisienne.

 

Comparatif des plus grands rassemblements en France depuis 1944.

  • Des centaines de rassemblements en province, dans les grandes villes comme dans les petites communes

Des défilés ont été organisés dans des centaines de villes, répondant à l'appel de l'Association des maires de France. La presse régionale signale des « manifestations historiques », y compris dans des villes moyennes ou des villages.

Selon le décompte du Monde, ces manifestations ont rassemblé plus de 2,7 millions de personnes.

A Lyon, le 11 janvier.

 

Quelque 300 000 personnes ont défilé à Lyon, 110 000 à Grenoble, 70 000 à Clermont-Ferrand, 140 000 à Bordeaux, 115 000 à Rennes ou encore 100 000 à Montpellier.

Les rassemblements ont également été importants dans des villes de taille plus modeste. Ainsi, 11 000 personnes se sont retrouvées dans les rues de Cognac (Charentes), et on en comptait 5 000 à Crozon (Finistère) et 5 000 à Bar-le-duc (Meuse).

  • Manifestation d'une ampleur « sans précédent » à Paris

Plus d'un million de personnes manifestent, le 11 janvier, place de la République à Paris, en soutien aux victimes des tueries de « Charlie Hebdo », de Montrouge et de l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes.

Ce sont les familles et les proches des dix-sept victimes des attentats et des survivants qui ont défilé en tête du cortège. Derrière eux, des centaines de milliers de personnes ont marché en brandissant des pancartes « Je suis Charlie », en chantant La Marseillaise ou en applaudissant les forces de police présentes.

L'importance de la foule dans les rues de Paris a contraint les autorités à renoncer à tout comptage. Le ministère de l'intérieur a évoqué, en fin de journée, un rassemblement d'ampleur « sans précédent » qui rend tout comptage « impossible ». « Les manifestants sont dispersés sur un périmètre beaucoup plus large que les trajets initialement prévus », a ajouté la Place Beauvau.

Le député PS François Lamy, un des organisateurs de la marche républicaine, a évoqué sur Twitter le chiffre de 1,3 à 1,5 million de manifestants dans la capitale. « Fantastique France ! On me dit que nous serions entre 1,3 et 1,5 million à Paris », s'est félicité cet ancien ministre sur son compte Twitter.

  • Un défilé historique de chefs d'Etat et de gouvernement

Les chefs d'Etat et de gouvernement rassemblés à Paris pour la marche républicaine à la suite des attentats contre « Charlie Hebdo ».

Précédés dans le défilé par les proches des victimes, une cinquantaine de chefs d'Etat et de gouvernement se sont tenus par le bras autour du président français, François Hollande. « Paris est aujourd'hui la capitale du monde. Le pays tout entier va se lever vers ce qu'il a de meilleur », a déclaré à la mi-journée le président de la République.

Devant les caméras du monde entier, ils avaient auparavant quitté l'Elysée en bus pour rejoindre le cortège. Le chef de l'Etat était notamment entouré du président du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, et des plus hauts dirigeants européens, l'Allemande Angela Merkel, le Britannique David Cameron, l'Espagnol Mariano Rajoy, l'Italien Matteo Renzi, ou encore le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Leur arrivée a été saluée par des applaudissements nourris de la foule.

 

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/01/11/la-france-dans-la-rue-pour-defendre-la-liberte_4553845_3224.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Actualité








Commentaires

Designed by espritcitoyen.com