International

Mali : la préfecture de Kayes incendiée par des manifestants

A Kayes, des manifestants ont mis le feu, le mercredi 13 mai, à la préfecture de la ville. C’était  en marge de l’enterrement des personnes assassinées quelques jours plutôt par des éléments de la  police, qui a tourné à l’émeute.

La préfecture calcinée. C’est la conséquence du déchainement de la population de la  ville de Kayes, qui enterrait ses morts, tués un jour plutôt par des éléments de la police. En cause, le comportement du ministre de la sécurité et de la Protection civile, le Général Salif Traoré, qui arborait fièrement sa tenue militaire. Comme s’il partait sur un théâtre d’opération.

Les habitants de la ville avec en tête les femmes ont été irrités par son attitude. En visite à Kayes, le premier flic du Mali au lieu de se rendre directement aux funérailles pour présenter ses condoléances aux familles de victimes a préféré commencer par la visite du commissariat du 2e arrondissement, incendié un jour plutôt par la population.

C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. La foule qui avait accompagné l’un des jeunes à sa dernière demeure s’est mise en colère. Il faut rappeler que le commissariat calciné et le cimetière sont tous situés à Kayes N’DI, sur la rive droite du fleuve Sénégal.

Les jeunes, de retour du cimetière,  ont décidé de couper le pont afin  d’empêcher l’ancien gouverneur de regagner l’autre partie de la  ville (Kayes Ba). La tension monte d’un cran. La foule se déchaine. Elle met le feu à la préfecture située à un jet de pierre du pont et se dirige vers le commissariat du premier arrondissement.

La compagnie de la garde nationale de la ville appelée à la rescousse parvient à calmer les ardeurs de la population, qui voulait s’attaquer au logement du gouverneur de la ville. Le calme est finalement intervenu dans la ville. Le ministre de la sécurité et de la Protection Civile selon nos informations a pu finalement quitter Kayes N’DI pour Kayes Ba.

Espritcitoyen.com-Maliweb

 

International








Commentaires

Laisser un commentaire.

Merci de rester courtois. pas d'attaques personnelles, ni d'insultes.

Designed by espritcitoyen.com