Santé

Les femmes invitées à contribuer à la riposte contre la tuberculose

 

Le directeur de cabinet du ministre de la Santé et de l’Action sociale, Alioune Waly Diouf, a invité, jeudi, les femmes à contribuer significativement à la réponse à la tuberculose.
 

’’Il nous faut davantage responsabiliser les femmes pour mettre fin à la tuberculose. Pour accélérer la riposte, je lance un appel aux femmes, pour participer et contribuer significativement à la réponse aux défis nationaux et internationaux’’, a-t-il déclaré. 
 
Il intervenait lors d’une rencontre de mobilisation contre la tuberculose axée sur le thème : ’’Responsabiliser les femmes pour mettre fin à la tuberculose’’.
 
Le directeur de cabinet se dit convaincu qu’avec une meilleure orientation, les femmes pourront atteindre les groupes les plus vulnérables et participer ainsi, à l’atténuation de la stigmatisation et de la discrimination.
 
A travers leurs différentes organisations, a-t-il poursuivi, les femmes doivent utiliser leur leadership pour vulgariser le message sur la tuberculose. 
Les grands défis auxquels il faut faire face résident, selon elle, dans le diagnostic et le traitement des malades.
 
Elle a par ailleurs appelé les femmes à œuvrer pour mettre fin à la stigmatisation des malades, en les accompagnant tout au long de ces épreuves. 
 
Pour sa part, Dr Innocent Nzeyimana, chargé des opérations d’urgence sanitaire à l’OMS, a apprécié ’’les progrès accomplis par le Sénégal dans la lutte contre la tuberculose avec l’appui des partenaires techniques et financiers’’.
 
Ces progrès ont permis, selon lui, d’avoir un taux de succès thérapeutique de 89% pour la tuberculose pharmaco-sensible en 2017, et un taux de guérison au cours de la même année de 84% des patients présentant une tuberculose pharmaco résistante.
 
Il a toutefois noté que des efforts supplémentaires sont nécessaires pour le tiers des patients tuberculeux non encore vus dans les structures sanitaires.
 
Selon lui, ’’responsabiliser la femme, permettra de réduire la charge tuberculeuse dans la population à travers un meilleur suivi du traitement et une intensification de la recherche des cas’’.
 
Il exhorté ainsi toutes les femmes, des toutes les organisations, à ’’se joindre au ministère de la Santé et de l’Action sociale, pour contribuer à l’accélération nationale de la riposte contre la tuberculose’’. 
 
Venue représenter la ministre de la Famille, Fadoum Sy a estimé qu’il ’’est donc, temps que les organisations des femmes leaders s’impliquent davantage dans la lutte contre ce fléau’’.
 
Cette lutte, a-t-elle ajouté, passera nécessairement par des activités de sensibilisation en vue de la prévention de la maladie. 
Espritcitoyen.com-Aps

 

Santé








Commentaires

Designed by espritcitoyen.com