Agriculture

L'assurance agricole est devenue incontournable avec les changements climatiques

L’assurance agricole devient un levier essentiel devant aider les agriculteurs à faire face à la vulnérabilité due aux effets climatiques, a indiqué Ousmane Ndiaye, directeur de l’Exploitation à l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM).
 
Cet expert du groupe intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC), invite les populations à prendre en compte les observations des scientifiques sur le climat.
 
Il s’exprimait dimanche dans l’après-midi, à la COP 25, en marge d’une communication sur l’assurance agricole et les données scientifiques sur la sécurité alimentaire.
 
"C’est ce groupe (le GIEC) qui produit les bases scientifiques du climat, et montre pourquoi la température augmente, fait les mesures et prouve que les gens sont impactés et que cela est dû aux changements climatiques", a-t-il dit.
 
"On doit prouver l’existence des changements climatiques mais aussi renforcer les mesures et savoir que nous sommes en train de vivre des situations extrêmes", a-t-il ajouté, soulignant que l’assurance agricole constitue un outil d’adaptation aux changements climatiques.
 
"Cette assurance couvre autant l’agriculture que le bétail", a-t-il précisé, relevant que la Caisse nationale de crédit agricole "établit tout cela". A ce propos, il a invité les agriculteurs à adhérer à cette assurance indicielle qui permet, à l’occasion d’une catastrophe, d’être remboursé.
 
"Les paysans seront moins impactés et l’Etat aura à moins rembourser", a avancé Ousmane Ndiaye, insistant sur la sensibilisation autour de cette assurance climatique.

 

Espritcitoyen.com-Aps

Agriculture








Commentaires

Designed by espritcitoyen.com