Région en vedette

Koungheul veut devenir la ville la plus propre du Sénégal d'ici 2022

 

 

La commune de Koungheul, qui a bénéficié d'un important financement de la part de l'ONG IED Afrique, a organisé un atelier de renforcement de capacités des membres des comités de salubrité, des élus locaux et des acteurs de l'assainissement en gestion des ordures et en gouvernance administrative et financière du 11 au 13 août  2017. 

Ce partenariat est la suite logique de l'engagement qu'avait pris l'ONG IED Afrique lors des assises de l'assainissement que la commune de Koungheul avait organisé au mois de mars 2015; à l'issue de la première phase du vaste et ambitieux programme de la ville en matière d'hygiène et d'assainissement qui a été financé par différentes parties (la délégation de l'UE au Sénégal, le Fonds Suez Environnement Initiatives, La Ville de Fontenay-sous-Bois etc).

Ce premier volet avait permis de doter les ménages de la commune de 4000 poubelles, d'équiper les comités de salubrité de vingt-trois (23) charrettes à ânes, d'acquérir un tracteur équipé de deux remorques, de construire des latrines dans les établissements scolaires, des édicules publics etc.

Cet atelier, organisé par le responsable du service technique communal d'assainissement Ibrahima Badiane, a été animé par Ahmadou Bamba Bar chef de la sous Brigade d'hygiène de Koungheul et a vu la participation des membres des huit (08) comités de gestion de la salubrité et des conseillers municipaux. 

La première journée a été pour les participants l'occasion de faire un diagnostic sans complaisance des problèmes auxquels sont confrontés les comités de salubrité mais aussi la municipalité.

Parmi les problèmes on peut citer entre autres l'évacuation irrégulière des dépôts relais, la faiblesse des adhésions dans certains quartiers, l'incivisme de certaines personnes qui ne respectent pas les règles d'hygiène. A cela, le responsable du service d'assainissement, Mr Badiane, a informé les participants de la disponibilité des ressources financières pour la reconstruction imminente de trois dépôts intermédiaires, de la dotation de cent poubelles de 100l au marché et de 500 autres poubelles au comités et le redémarrage de la campagne de sensibilisation par l'organisation de 40 causeries dans la commune.

Les participants ont félicité le maire Mayacine Camara et son équipe pour les efforts consentis dans ce secteur depuis cinq ans.

A cet effet, le formateur Mr Bar a exhorté les comités de s'approprier davantage le projet car sa réussite dépend de leurs implication. Il a aussi félicité la commune qui, selon lui, fait partie des villes les plus propres du pays.

Enfin, Ibrahima Badiane s'est félicité de l'implication des comités de salubrité qui sont la pièce maitresse du dispositif de pérennisation. Il les invite à redoubler d'effort pour qu'ensemble qu'on réussisse à faire de Koungheul, à l'horizon 2022, la référence au Sénégal en matière de gestion intégrée des ordures.

Clôturant la formation, le premier adjoint au maire Souleymane Mboup a remercié l'ONG IED Afrique pour son appui dans le cadre de la pérennisation du programme. Il a aussi instruit le responsable du Service technique d'assainissement en rapport avec les relais de démarrer le plus rapidement la campagne de sensibilisation. Enfin il a remercié les comités et les élus locaux de leurs disponibilité.

Ibrahima Badiane Mairie Koungheul

 

Région en vedette








Commentaires

Designed by espritcitoyen.com