Région en vedette

atick : les autorités décrètent le confinement de la commune de Diakhao-Sine

Les populations de la commune de Diakhao-Sine, une localité du département de Fatick, seront confinées afin de permettre de répertorier toutes les personnes contacts du patient qui y a été positif au coronavirus, dimanche.
 
L’annonce a été faite par le gouverneur de la région, Seynabou Guèye, à l’issue d’une réunion d’évaluation avec des membres du comité régional de gestion des épidémies.
 
Elle a indiqué qu’en réponse à la détection d’un cas positif de Covid-19 dans la région, des "mesures fortes’’ ont été prises, "dont le confinement des populations de Diakhao’’.
 
Seynabou Guèye est allée s’enquérir des dispositions prises au centre de traitement de l’hôpital régional de Fatick, où le patient a été hospitalisé depuis dimanche soir. 

Au terme de cette visite, elle a confié que ‘’les entrées et les sorties de la commune de Diakhao sont suspendues, le temps de répertorier tous les cas contacts de ce patient positif’’. ‘’Après cette étape, a-t-elle informé, nous allons voir quelles mesures prendre. Mais, pour le moment, nous confinons la commune de Diakhao et sécurisons la maison du patient testé positif, sa famille et ses proches’’, a-t-elle souligné.
 
Elle a expliqué que ce confinement ‘’vise à circonscrire la propagation de la maladie, mais aussi à éviter une contamination des autres communes du département de Fatick ou de la région’’.

Elle a indiqué qu’à cet instant, ‘’il y a une trentaine de cas contacts qui ont été répertoriés, principalement autour de la famille et des proches du malade’’.
 
‘’Nous sommes autour d’une trentaine de cas contacts répertoriés, mais, pour le moment, ce travail de vérification des cas contacts se poursuit’’, a-t-elle déclaré, en présence du médecin-chef de région, docteur Habib Ndiaye. Selon elle, "il y a de forte chance que, d’ici cette fin de soirée, on ait d’autres cas contacts’’.
 
Elle a affirmé que l’identification est un "travail qui demande beaucoup d’investigation’’. Celle-ci devra porter sur l’itinéraire du sujet diagnostiqué positif, dans un premier temps de Dakar à son domicile à Diakhao, et dans un second temps, de son domicile au centre de santé de Diakhao. Selon elle, le plus important est d’arriver à ‘’retrouver les véritables cas contacts’’.

Ce n’est qu’à l’issue de ce travail d’investigation des cas contacts, qu’on décidera ‘’ de mettre en quarantaine les cas suspects pour les besoins du suivi au niveau d’un réceptif hôtelier implanté dans la commune de Fatick’’, a-t-elle dit. Ce réceptif ainsi que son personnel ont été réquisitionnés depuis le 27 avril dernier.

‘’Nous attendons les résultats des investigations et appelons au respect des mesures préventives prises par les autorités, dont l’interdiction du déplacement interrégional. Si ces mesures avaient été respectées, on n’aurait pas eu ce cas-là aujourd’hui dans la région de Fatick’’, a-t-elle martelé.
 
Elle a indiqué que le patient "s’est déplacé jeudi de Dakar jusqu’à Diakhao sans autorisation spéciale, en toute violation flagrante des dispositions qui ont été prises par les autorités de ce pays au plus haut niveau’’.
 
Agé de 43 ans, l’homme testé positif dimanche est le premier habitant de la région à être atteint du Covid-19. Il s’activait dans le commerce à Dakar.
 
Au mois de mars, une femme avait été testée positive à Fatick, après avoir été interceptée dans un bus en partance pour Kédougou.
 
Espritcitoyen.com-Aps

 

Région en vedette








Commentaires

Laisser un commentaire.

Merci de rester courtois. pas d'attaques personnelles, ni d'insultes.

Designed by espritcitoyen.com